Connectez-vous avec votre compte Facebook :
Accueil > Citations > Citations de George Gordon, Lord Byron

Citations de George Gordon, Lord Byron

C'est étrange, mais vrai ; car la vérité est toujours étrange, plus étrange que la fiction.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de George Gordon, Lord Byron.
Cela a été ainsi - et le sera encore - : sous le soleil le plus grand nombre doit toujours travailler pour quelques-uns.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de George Gordon, Lord Byron.
Dans sa première passion, la femme aime son amant ;
Dans toutes les autres, tout ce qu'elle aime, c'est l'amour.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de George Gordon, Lord Byron.
Et après tout, qu'est-ce qu'un mensonge ? La vérité sous le masque...
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de George Gordon, Lord Byron.
Et si je ris de toute chose ici-bas,
C'est afin de n'en pas pleurer.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de George Gordon, Lord Byron.
Il suffit à la foule de la vue du sang pour lui en donner la soif, comme la première coupe de vin est le prélude d'une longue débauche.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de George Gordon, Lord Byron.
Il y a de la musique dans le soupir du roseau ;
Il y a de la musique dans le bouillonnement du ruisseau ;
Il y a de la musique en toutes choses, si les hommes pouvaient l'entendre.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de George Gordon, Lord Byron.
L'adversité est la route qui conduit le plus sûrement à la vérité. Celui qui a connu la guerre, les orages et la fureur de la femme, qu'il compte dix-huit ou quatre-vingt hivers, a conquis l'inestimable avantage de l'expérience.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de George Gordon, Lord Byron.
L'amour d'un homme n'occupe qu'une partie de sa vie d'homme ;
L'amour d'une femme occupe toute son existence.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de George Gordon, Lord Byron.
L'homme qui surpasse ou subjugue l'humanité peut mépriser la haine qu'il laisse sous ses pieds.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de George Gordon, Lord Byron.
L'univers est une espèce de livre dont on n'a lu que la première page, quand on n'a vu que son pays.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de George Gordon, Lord Byron.
La haine est certainement le plus durable des plaisirs : on se presse d'aimer, on se déteste à loisir.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de George Gordon, Lord Byron.
La société n'est qu'un jeu où chacun a un but séparé, des intérêts à part, un plan à faire réussir.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de George Gordon, Lord Byron.
La société se compose de deux groupes : les raseurs et les rasés.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de George Gordon, Lord Byron.
Le coeur d'une femme est une partie des cieux, mais aussi, comme le firmament, il change nuit et jour.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de George Gordon, Lord Byron.
Le souvenir du bonheur n'est plus du bonheur ; le souvenir de la douleur est de la douleur encore.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de George Gordon, Lord Byron.
Le vin console les tristes, rajeunit les vieux, inspire les jeunes, soulage les déprimés du poids de leurs soucis.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de George Gordon, Lord Byron.
Les amants et les maris ne doivent pas trop rester dehors. J'ai connu des absents qui avaient tort quatre fois par jour.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de George Gordon, Lord Byron.
Les épines que j'ai recueillies viennent de l'arbre que j'ai planté.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de George Gordon, Lord Byron.
Les lois et les institutions sont comme des horloges ; de temps en temps, il faut savoir les arrêter, les nettoyer,les huiler et les mettre à l'heure juste.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de George Gordon, Lord Byron.
Les opinions sont faites pour changer ; sinon comment atteindre la vérité ?
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de George Gordon, Lord Byron.
Mais les mots sont des objets, et une simple goutte d'encre
Tombant telle la rosée, sur une pensée, produit
Ce qui fera réfléchir des milliers, voire des millions.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de George Gordon, Lord Byron.
Nous savons si peu ce que nous faisons en ce monde que je doute même si le doute est vraiment l'action de douter.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de George Gordon, Lord Byron.
On pleure mais on finit par sourire ; et tout en souriant on pleure.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de George Gordon, Lord Byron.
Plus je vois les hommes, moins je les aime ; si je pouvais en dire autant des femmes, tout serait pour le mieux.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de George Gordon, Lord Byron.
Pour connaître la joie, il faut partager. Le bonheur est né jumeau.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de George Gordon, Lord Byron.
Quand nous enlevons la vie aux hommes, nous ne savons ni ce que nous leur enlevons, ni ce que nous leur donnons.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de George Gordon, Lord Byron.
Quand vient l'heure de l'adversité, tous deviennent courageux contre celui qui tombe.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de George Gordon, Lord Byron.
Si l'homme calculait son existence par le bonheur et comptait ses heures de joie pour des années de vie, dites ! Compterait-il jusqu'à soixante ?
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de George Gordon, Lord Byron.

PUBLICITÉ