Connectez-vous avec votre compte Facebook :
Accueil > Citations > Citations de George Herbert

Citations de George Herbert

A la demande d'un ami, on ne répond pas "plus tard".
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de George Herbert.
Celui qui a perdu un oeil connaît la valeur de celui qui lui reste.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de George Herbert.
L'acheteur a besoin de cent yeux ; le vendeur, d'aucun.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de George Herbert.
L'amour de la science et l'amour de l'argent se rencontrent rarement.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de George Herbert.
L'ignorant a des ailes d'aigle et des yeux de chouette.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de George Herbert.
La fête des pères est comme la fête des mères, sauf pour le cadeau qui coûte moins cher.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de George Herbert.
Les bonnes nouvelles peuvent être dites à quelque moment que ce soit, mais les mauvaises seulement le matin.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de George Herbert.
Les bonnes paroles désaltèrent plus que l'eau fraîche.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de George Herbert.
Mariez votre fils quand vous voulez ; votre fille quand vous pouvez.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de George Herbert.
Ne me parlez pas de mes dettes, à moins que vous ne vouliez les payer.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de George Herbert.
Quel que soit le père de la maladie, un mauvais régime en fut la mère.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de George Herbert.
Un père vaut plus qu'une centaine de maîtres d'école.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de George Herbert.
Vous pouvez conduire un cheval à la rivière, mais il boira quand et ce qu'il lui plaira.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de George Herbert.

PUBLICITÉ