Connectez-vous avec votre compte Facebook :
Accueil > Citations > Citations d'Heinrich Heine

Citations d'Heinrich Heine

Avec ses bonnets de nuit et des lambeaux de sa robe de chambre, le philosophe bouche les trous de l'édifice universel.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation d'Heinrich Heine.
C'est dans les oeuvres des poètes qu'il faut chercher leur histoire : c'est là qu'on trouve leurs confessions les plus secrètes.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation d'Heinrich Heine.
Certains croient parfaitement connaître l'oiseau pour avoir vu l'oeuf d'où il est sorti.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation d'Heinrich Heine.
Ceux qui brûlent des livres finissent tôt ou tard par brûler des hommes.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation d'Heinrich Heine.
Chaque pierre tombale couvre une histoire universelle.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation d'Heinrich Heine.
Dieu nous a donné la langue pour que nous puissions dire des choses charmantes à nos amis et de dures vérités à nos ennemis.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation d'Heinrich Heine.
En France, ce que pense la province importe autant que ce que pensent mes jambes.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation d'Heinrich Heine.
Gloire aux Français ! Ils ont travaillé pour les deux plus grands besoins de l'humanité : la bonne chair et l'égalité civile.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation d'Heinrich Heine.
Il faut pardonner à ses ennemis mais pas avant de les avoir vu pendus.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation d'Heinrich Heine.
Je ne sais si elle a été vertueuse, mais elle a toujours été laide, et, en fait de vertu, la laideur, c'est la moitié du chemin.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation d'Heinrich Heine.
Je suis fermement persuadé que les ânes, quand ils s'insultent entre eux, n'ont pas de plus sanglante injure que de s'appeler hommes.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation d'Heinrich Heine.
L'excès de richesse est peut-être plus difficile à porter que la pauvreté.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation d'Heinrich Heine.
L'historien est un prophète qui regarde en arrière.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation d'Heinrich Heine.
Le sacrifice est le rôle favori des femmes, il leur sied si bien devant le monde et il leur procure dans la solitude tant de douces larmes et de mélancoliques jouissances.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation d'Heinrich Heine.
Les filles sont les roses de la couronne de la vie. Les roses et les filles font resplendir le printemps.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation d'Heinrich Heine.
Les gouvernements ne peuvent se maintenir que par ce qui leur a donné naissance.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation d'Heinrich Heine.
Les sages émettent des idées nouvelles, les sots les répandent.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation d'Heinrich Heine.
Nos descendants seront plus beaux et plus heureux que nous.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation d'Heinrich Heine.
Nous ne comprenons guère les ruines que le jour où nous-mêmes le sommes devenus.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation d'Heinrich Heine.
Quelques citations savantes donnent de l'éclat à l'homme.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation d'Heinrich Heine.

PUBLICITÉ