Connectez-vous avec votre compte Facebook :
Accueil > Citations > Citations de Jean de La Bruyère

Citations de Jean de La Bruyère

A parler humainement, la mort a un bel endroit, qui est de mettre fin à la vieillesse.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de Jean de La Bruyère.
A quelques-uns l'arrogance tient lieu de grandeur ; l'inhumanité de fermeté ; et la fourberie, d'esprit.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de Jean de La Bruyère.
Ah ! Combien de testateurs regretteraient en mourant et leur vie et leurs biens, s'ils pouvaient voir après leur mort les figures de leurs héritiers.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de Jean de La Bruyère.
Amas d'épithètes, mauvaises louanges : ce sont les faits qui louent, et la manière de les raconter.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de Jean de La Bruyère.
Avec les gens qui par finesse écoutent tout et parlent peu, parlez encore moins ; ou si vous parlez beaucoup, dites peu de choses.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de Jean de La Bruyère.
Ayez, si vous pouvez, un langage simple, et tel que l'ont ceux en qui vous ne trouvez aucun esprit : peut-être alors croira-t-on que vous en avez.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de Jean de La Bruyère.
C'est abréger et s'épargner mille discussions que de penser de certaines gens qu'ils sont incapables de parler juste, et de condamner ce qu'ils disent, ce qu'ont dit, ce qu'ils diront.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de Jean de La Bruyère.
C'est la profonde ignorance qui inspire le ton dogmatique.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de Jean de La Bruyère.
C'est le rôle d'un sot d'être importun : un homme habile sent s'il convient ou s'il ennuie ; il sait disparaître le moment qui précède celui où il serait de trop quelque part.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de Jean de La Bruyère.
C'est par faiblesse que l'on hait un ennemi, et que l'on songe à s'en venger ; et c'est par paresse que l'on s'apaise, et qu'on ne se venge pas.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de Jean de La Bruyère.
C'est un excès de confiance dans les parents d'espérer tout de la bonne éducation de leurs enfants.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de Jean de La Bruyère.
C'est un métier que de faire un livre, comme de faire une pendule.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de Jean de La Bruyère.
C'est une grande difformité dans la nature qu'un vieillard amoureux.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de Jean de La Bruyère.
C'est une grande misère de n'avoir pas assez d'esprit pour mieux parler, ni assez de jugement pour se taire.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de Jean de La Bruyère.
C'est une grande misère que de n'avoir pas assez d'esprit pour bien parler, ni assez de jugement pour se taire.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de Jean de La Bruyère.
Ce qui est dans les grands splendeurs, somptuosité, est dissipation, folie, ineptie dans le particulier.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de Jean de La Bruyère.
Cette affectation que quelques-uns ont de plaire à tout le monde.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de Jean de La Bruyère.
Ceux qui, sans nous connaître assez, pensent mal de nous, ne nous font pas de tort : ce n'est pas nous qu'ils attaquent, c'est le fantôme de leur imagination.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de Jean de La Bruyère.
Chassez un chien du fauteuil du roi, il grimpe à la chaise du prédicateur.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de Jean de La Bruyère.
Entre le bon sens et le bon goût, il y a la différence de la cause à son effet.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de Jean de La Bruyère.
Etre avec des gens qu'on aime, cela suffit ; rêver, leur parler, ne leur parler point, penser à eux, penser à des choses plus indifférentes, mais auprès d'eux tout est égal.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de Jean de La Bruyère.
Il arrive quelquefois qu'une femme cache à un homme toute la passion qu'elle sent pour lui, pendant que de son côté il feint pour elle toute celle qu'il ne sent pas.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de Jean de La Bruyère.
Il est doux de voir ses amis par goût et par estime ; c'est pénible de les cultiver par intérêt : c'est solliciter.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de Jean de La Bruyère.
Il est souvent plus court et plus utile de cadrer aux autres que de faire que les autres s'ajustent à nous.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de Jean de La Bruyère.
Il faut une sorte d'esprit pour faire fortune : ce n'est ni le bon ni le bel esprit, ni le grand ni le sublime, ni le fort ni le délicat.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de Jean de La Bruyère.
Il n'est pas si aisé de se faire un nom par un ouvrage parfait que d'en faire valoir un médiocre par le nom qu'on s'est déjà acquis.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de Jean de La Bruyère.
Il n'y a point de chemin trop long à qui marche lentement et sans se presser ; il n'y a point d'avantages trop éloignés à qui s'y prépare par la patience.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de Jean de La Bruyère.
Il n'y a pour l'homme que trois événements : naître, vivre et mourir. Il ne se sent pas naître, il souffre à mourir, et il oublie de vivre.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de Jean de La Bruyère.
Il n'y a rien que les hommes aiment mieux à conserver et qu'ils ménagent moins que leur propre vie.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de Jean de La Bruyère.
Il ne faut ni vigueur, ni jeunesse, ni santé pour être avare.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de Jean de La Bruyère.
Il ne manque à l'oisiveté du sage qu'un meilleur nom, et que méditer, parler, lire et être tranquille s'appelât travailler.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de Jean de La Bruyère.
Il y a autant de faiblesse à fuir la mode qu'à l'affecter.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de Jean de La Bruyère.
Il y a bien autant de paresse que de faiblesse à se laisser gouverner.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de Jean de La Bruyère.
Il y a d'étranges pères, dont toute la vie ne semble occupée qu'à préparer à leurs enfants des raisons de se consoler de leur mort.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de Jean de La Bruyère.
Il y a dans quelques hommes une certaine médiocrité d'esprit qui contribue à les rendre sages.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de Jean de La Bruyère.
Il y a de certaines gens qui veulent si ardemment et si déterminément une certaine chose que de peur de la manquer, ils n'oublient rien de ce qu'il faut faire pour la manquer.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de Jean de La Bruyère.
Il y a des gens d'une certaine étoffe ou d'un certain caractère, avec qui il ne faut jamais se commettre.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de Jean de La Bruyère.
Il y a du plaisir à rencontrer les yeux de celui à qui l'on vient de donner.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de Jean de La Bruyère.
Il y a quelques rencontres dans la vie où la vérité et la simplicité sont le meilleur manège du monde.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de Jean de La Bruyère.
Il y a un goût dans la pure amitié où ne peuvent atteindre que ceux qui sont nés médiocres.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de Jean de La Bruyère.
Il y a un pays où les joies sont visibles mais fausses, et les chagrins cachés mais réels.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de Jean de La Bruyère.
Il y a un sentiment de liberté à suivre ses caprices, et tout au contraire de servitude à courir pour son établissement : il est naturel de se croire digne de le trouver sans l'avoir cherché.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de Jean de La Bruyère.
Je crois pouvoir dire d'un poste éminent et délicat qu'on y monte plus aisément qu'on ne s'y conserve.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de Jean de La Bruyère.
L'amour commence par l'amour ; et l'on ne saurait passer de la plus forte amitié qu'à un amour faible.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de Jean de La Bruyère.
L'amour qui naît subitement est le plus long à guérir.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de Jean de La Bruyère.
L'athéisme n'est point. Les grands esprits qui en sont soupçonnés sont trop paresseux pour décider en leur esprit que Dieu n'est pas.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de Jean de La Bruyère.
L'avare dépense plus mort en un seul jour, qu'il ne faisait vivant en cinq années ; et son héritier plus en dix mois, qu'il n'a su faire lui-même en toute sa vie.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de Jean de La Bruyère.
L'égalité des possessions et des richesses entraîne une anarchie universelle.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de Jean de La Bruyère.
L'esprit de la conversation consiste bien moins à en montrer beaucoup qu'à en faire trouver aux autres. Celui qui sort de votre entretien content de soi et de son esprit l'est de vous parfaitement.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de Jean de La Bruyère.
L'esprit de parti abaisse les plus grands hommes jusqu'aux politesses du peuple.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de Jean de La Bruyère.
L'on dit à la Cour du bien de quelqu'un pour deux raisons : la première, afin qu'il apprenne que nous disons du bien de lui ; la seconde, afin qu'il en dise de nous.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de Jean de La Bruyère.
L'on doit se taire sur les puissants : il y a presque toujours de la flatterie à en dire du bien ; il y a du péril à en dire du mal pendant qu'ils vivent, et de la lâcheté quand ils sont morts.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de Jean de La Bruyère.
L'on est plus sociable et d'un meilleur commerce par le coeur que par l'esprit.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de Jean de La Bruyère.
L'on n'aime bien qu'une seule fois, c'est la première ; les amours qui suivent sont moins involontaires.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de Jean de La Bruyère.
L'on ne peut aller loin dans l'amitié, si l'on n'est pas disposé à se pardonner les uns les autres les petits défauts.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de Jean de La Bruyère.
L'on se repent rarement de parler peu, très souvent de trop parler ; maxime usée et triviale que tout le monde sait, et que tout le monde ne pratique pas.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de Jean de La Bruyère.
L'on veut faire tout le bonheur, ou si cela ne se peut ainsi, tout le malheur de ce qu'on aime.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de Jean de La Bruyère.
L'on voit des hommes tomber d'une haute fortune par les mêmes défauts qui les y avaient fait monter.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de Jean de La Bruyère.
La critique souvent n'est pas une science ; c'est un métier, où il faut plus de santé que d'esprit, plus de travail que de capacité, plus d'habitude que de génie.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de Jean de La Bruyère.
La fausse modestie est le dernier raffinement de la vanité.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de Jean de La Bruyère.
La gloire ou le mérite de certains hommes est de bien écrire ; et de quelques autres, c'est de n'écrire point.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de Jean de La Bruyère.
La libéralité consiste moins à donner beaucoup qu'à donner à propos.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de Jean de La Bruyère.
La moquerie est le langage du mépris, et l'une des manières dont il se fait le mieux entendre : elle attaque l'homme dans son dernier retranchement, qui est l'opinion qu'il a de lui-même.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de Jean de La Bruyère.
La philosophie, elle nous fait vivre sans une femme ou nous fait supporter celle avec qui nous vivons.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de Jean de La Bruyère.
La plupart des femmes n'ont guère de principes ; elles se conduisent par le coeur, et dépendent pour leurs moeurs de ceux qu'elles aiment.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de Jean de La Bruyère.
La plupart des hommes emploient la meilleure partie de leur vie à rendre l'autre misérable.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de Jean de La Bruyère.
La plupart des hommes, pour arriver à leurs fins, sont plus capables d'un grand effort que d'une longue persévérance.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de Jean de La Bruyère.
La politesse fait paraître l'homme au dehors comme il devrait être intérieurement.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de Jean de La Bruyère.
La science des détails, ou une diligente attention aux moindres besoins de la république, est une partie essentielle au bon gouvernement.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de Jean de La Bruyère.
La vertu a cela d'heureux qu'elle se suffit à elle-même.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de Jean de La Bruyère.
La vraie grandeur se courbe par bonté vers ses inférieurs et revient sans effort dans son naturel.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de Jean de La Bruyère.
Le commencement et le déclin de l'amour se font sentir par l'embarras où l'on est de se trouver seuls.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de Jean de La Bruyère.
Le contraire des bruits qui courent des affaires ou des personnes est souvent la vérité.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de Jean de La Bruyère.
Le devoir des juges est de rendre la justice ; leur métier est de la différer ; quelques-uns savent leur devoir et font leur métier.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de Jean de La Bruyère.
Le flatteur n'a pas assez bonne opinion de soi ni des autres.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de Jean de La Bruyère.
Le peuple appelle éloquence la facilité que quelques-uns ont de parler seuls et longtemps, jointe à l'emportement du geste, à l'éclat de la voix et à la force des poumons.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de Jean de La Bruyère.
Le plaisir de la critique nous ôte celui d'être vivement touchés de très belles choses.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de Jean de La Bruyère.
Le plus grand effort de la passion est de l'emporter sur l'intérêt.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de Jean de La Bruyère.
Le présent est pour les riches et l'avenir pour les vertueux.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de Jean de La Bruyère.
Le regret qu'ont les hommes du mauvais emploi du temps qu'ils ont déjà vécu ne les conduit pas toujours à faire de celui qui leur reste à vivre un meilleur usage.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de Jean de La Bruyère.
Le souvenir de la jeunesse est tendre dans les vieillards.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de Jean de La Bruyère.
Le trop d'attention qu'on met à observer les défauts d'autrui fait qu'on meurt sans avoir eu le temps de connaître les siens.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de Jean de La Bruyère.
Les amours meurent par le dégoût, et l'oubli les enterre.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de Jean de La Bruyère.
Les choses les plus souhaitées n'arrivent point ; ou si elles arrivent, ce n'est ni dans le temps ni dans les circonstances où elles auraient fait un extrême plaisir.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de Jean de La Bruyère.
Les enfants n'ont ni passé ni avenir et, ce qui ne nous arrive guère, ils jouissent du présent.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de Jean de La Bruyère.
Les esprits forts savent-ils qu'on les appelle ainsi par ironie ?
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de Jean de La Bruyère.
Les femmes s'attachent aux hommes par les faveurs qu'elles leur accordent : les hommes guérissent par ces mêmes faveurs.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de Jean de La Bruyère.
Les femmes vont plus loin en amour que la plupart des hommes ; mais les hommes l'emportent sur elles en amitié.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de Jean de La Bruyère.
Les gens déjà chargés de leur propre misère sont ceux qui entrent davantage par la compassion dans celle d'autrui.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de Jean de La Bruyère.
Les haines sont si longues et si opiniâtrées, que le plus grand signe de mort dans un homme malade, c'est la réconciliation.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de Jean de La Bruyère.
Les hommes commencent par l'amour, finissent par l'ambition, et ne se trouvent souvent dans une assiette plus tranquille que lorsqu'ils meurent.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de Jean de La Bruyère.
Les hommes comptent presque pour rien toutes les vertus du coeur et idolâtrent les talents du corps et de l'esprit.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de Jean de La Bruyère.
Les hommes n'aiment point à vous admirer, ils veulent plaire.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de Jean de La Bruyère.
Les hommes rougissent moins de leurs crimes que de leurs faiblesses et de leur vanité.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de Jean de La Bruyère.
Les hommes sont trop occupés d'eux-mêmes pour avoir le loisir de pénétrer ou de discerner les autres : de là vient qu'avec un grand mérite et une grande modestie l'on peut être longtemps ignoré.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de Jean de La Bruyère.
Les mourants qui parlent de leur testament peuvent s'attendre à être écoutés comme des oracles.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de Jean de La Bruyère.
Les postes éminents rendent les grands hommes encore plus grands, et les petits hommes encore plus petits.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de Jean de La Bruyère.
Les visites font toujours plaisir, si ce n'est en arrivant, du moins en partant.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de Jean de La Bruyère.
Lorsqu'on désire, on se rend à discrétion à celui de qui on espère.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de Jean de La Bruyère.
Ne pourrait-on point découvrir l'art de se faire aimer de sa femme ?
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de Jean de La Bruyère.
Ne songer qu'à soi et au présent, source d'erreur dans la politique.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de Jean de La Bruyère.
On est prompt à connaître ses plus petits avantages et lent à pénétrer ses défauts.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de Jean de La Bruyère.
On guérit comme on se console : on n'a pas dans le coeur de quoi toujours pleurer et toujours aimer.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de Jean de La Bruyère.
On juge du peu de cas que fait la providence des richesses de ce monde quand on voit à qui elle les donne.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de Jean de La Bruyère.
On n'a guère vu jusqu'à présent un chef-d'oeuvre d'esprit qui soit l'ouvrage de plusieurs.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de Jean de La Bruyère.
On regarde une femme savante comme on le fait d'une belle arme : c'est une pièce de cabinet, que l'on montre aux curieux.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de Jean de La Bruyère.
Personne presque ne s'avise de lui-même du mérite d'un autre.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de Jean de La Bruyère.
Pour gouverner quelqu'un longtemps et absolument, il faut avoir la main légère, et ne lui faire sentir que le moins qu'il se peut sa dépendance.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de Jean de La Bruyère.
Quand on a assez fait auprès de certaines personnes pour avoir dû se les acquérir, si cela ne réussit point, il y a encore une ressource, qui est de ne plus rien faire.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de Jean de La Bruyère.
Quand un livre élève l'âme, soyez sûr qu'il est fait de main de maître.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de Jean de La Bruyère.
Quel moyen de comprendre, dans la première heure de la digestion, qu'on puisse quelque part mourir de faim ?
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de Jean de La Bruyère.
Qui peut n'être pas convaincu de son inutilité, quand il considère qu'il laisse en mourant un monde qui ne se sent pas de sa perte, et où tant de gens se trouvent pour le remplacer ?
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de Jean de La Bruyère.
Regretter ce que l'on aime est un bien, en comparaison de vivre avec ce que l'on hait.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de Jean de La Bruyère.
Rien ne fait plus d'honneur au prince que la modestie de son favori.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de Jean de La Bruyère.
S'il est d'ordinaire d'être vivement touché des choses rares, pourquoi le sommes-nous si peu de la vertu ?
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de Jean de La Bruyère.
S'il est périlleux de tremper dans une affaire suspecte, il l'est encore davantage de s'y trouver complice d'un grand : il s'en tire, et vous laisse payer doublement, pour lui et pour vous.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de Jean de La Bruyère.
S'il est vrai que l'on soit riche de tout ce dont on n'a pas besoin, un homme fort riche, c'est un homme qui est sage.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de Jean de La Bruyère.
Sachez précisément ce que vous pouvez attendre des hommes en général, et de chacun d'eux en particulier, et jetez-vous ensuite dans le commerce du monde.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de Jean de La Bruyère.
Si la pauvreté est la mère des crimes, le défaut d'esprit en est le père.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de Jean de La Bruyère.
Si la vie est misérable, elle est pénible à supporter ; si elle est heureuse, il est horrible de la perdre. L'un revient à l'autre.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de Jean de La Bruyère.
Si une laide se fait aimer, ce ne peut être qu'éperdument.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de Jean de La Bruyère.
Tout écrivain, pour écrire nettement, doit se mettre à la place de ses lecteurs.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de Jean de La Bruyère.
Tout notre mal vient de ne pouvoir être seuls : de là le jeu, le luxe, la dissipation, le vin, les femmes, l'ignorance, la médisance, l'envie, l'oubli de soi-même et de Dieu.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de Jean de La Bruyère.
Toute confiance est dangereuse si elle n'est pas entière : il y a peu de conjonctures où il ne faille tout dire ou tout cacher.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de Jean de La Bruyère.
Toute révélation d'un secret est la faute de celui qui l'a confié.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de Jean de La Bruyère.
Un beau visage est le plus beau de tous les spectacles ; et l'harmonie la plus douce est le son de voix de celle que l'on aime.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de Jean de La Bruyère.
Un dévot est celui qui sous un roi athée serait athée.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de Jean de La Bruyère.
Un fat est celui que les sots croient un homme de mérite.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de Jean de La Bruyère.
Un homme est plus fidèle au secret d'autrui qu'au sien propre ; une femme, au contraire, garde mieux son secret que celui d'autrui.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de Jean de La Bruyère.
Un homme qui a vécu dans l'intrigue un certain temps ne peut plus s'en passer.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de Jean de La Bruyère.
Un homme sage ni ne se laisse gouverner, ni ne cherche à gouverner les autres : il veut que la raison gouverne seule, et toujours.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de Jean de La Bruyère.
Une chose folle, et qui découvre bien notre petitesse, c'est l'assujetissement aux modes.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de Jean de La Bruyère.
Une femme est aisée à gouverner, pourvu que ce soit un homme qui s'en donne la peine.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de Jean de La Bruyère.
Une femme inconstante est celle qui n'aime plus ; une légère, celle qui déjà en aime un autre ; une volage, celle qui ne sait si elle aime et ce qu'elle aime ; une indifférente, celle qui n'aime rien.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de Jean de La Bruyère.
Une femme insensible est celle qui n'a pas encore vu celui qu'elle doit aimer.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de Jean de La Bruyère.
Une femme qui n'a qu'un amant croit n'être point coquette ; celle qui a plusieurs amants croit n'être que coquette.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de Jean de La Bruyère.
Une longue maladie semble être placée entre la vie et la mort, afin que la mort même devienne un soulagement et à ceux qui meurent et à ceux qui restent.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de Jean de La Bruyère.
Une mode a à peine détruit une autre mode, qu'elle est abolie par une plus nouvelle, qui cède elle-même à celle qui la suit.
  Aucun commentaire , cliquez ici pour commenter cette citation de Jean de La Bruyère.

PUBLICITÉ